Association du personnel retraité du ministère de l'Éducation du Québec
Rencontre APRMEQ – DRH (MELS)
22 avril 2010

Compte-rendu

Étaient présents :

  • Mme Louise Bergeron, assistante de la directrice, MELS
  • M. Normand Peck, conseiller en gestion des ressources humaines, MELS
  • M. Louis Lemieux, APRMEQ
  • M. Marcel Ross, APRMEQ
  • M. Michel Brunet, APRMEQ

Objectif de la rencontre : suites de la rencontre du 25 février 2010 et réponse de la DRH aux demandes de l’APRMEQ

1.      Faciliter le recrutement des membres

Un des moyens envisagés pour permettre à  l’APRMEQ de rejoindre les futur(e)s retraité(e)s était d’utiliser l’enveloppe préparée par le Ministère pour ces personnes et d’y glisser l’information de l’APRMEQ (dépliant promotionnel de l’association, invitation et formulaire d’inscription).

Or, Mme Bergeron nous apprend que le Ministère n’a plus de contrôle sur l’information distribuée aux futur(e)s retraité(e)s. Le tout est maintenant préparé par le CSPQ (Centre des services partagés du Québec) et distribué par la CARRA.

En contre partie, madame Bergeron propose une solution alternative. Dans le cadre du plan d’action du Ministère sur le développement durable, le Ministère vise à diminuer l’utilisation du papier (donc plus de dépliants promotionnels)  et à maximiser l’utilisation de l’électronique. Le Ministère ne pourra donc pas assurer l’impression du dépliant promotionnel de l’APRMEQ. Par contre, le Ministère accepte d’introduire un encart permanent sur l’association dans la page DRH de l’Intranet (avec un lien sur le site www.aprmeq.org) et également de permettre à l’APRMEQ d’annoncer des événements spéciaux, 2 à 3 fois par année sur la page d’accueil de l’Intranet. Mme Bergeron suggère des moments charnières dans l’année, où les départs à la retraite sont généralement plus nombreux (mai-juin et novembre-décembre).

Les représentants de l’APRMEQ se disent satisfaits de la collaboration proposée.

2.      Dépliants promotionnels de l’APRMEQ

L’utilisation du dépliant développé par l’association est alors remise en question. Dans le climat d’austérité budgétaire actuel, le Ministère ne pourra pas en assurer l’impression. À la demande insistante de l’APRMEQ, Mme Bergeron s’engage à voir avec les autorités du Ministère si la DRH ne pourrait pas en reproduire «une petite quantité» pour usage de l’association. L’important, fait-on remarquer, est que l’association mette dans l’Intranet une page «comment s’inscrire à l’APRMEQ».

Dans ce dépliant, le Ministère demande de modifier 2 choses :

  • L'APRMEQ ne peut pas utiliser le logo du Ministère;
  • Le Ministère ne peut pas donner l’impression qu’il est associé à la Fondation PLG, comme à toute autre association ou fondation d’ailleurs. C’est une question de principe.

3.      Accès à Intranet du Ministère de l’extérieur du local qui nous est réservé, par Internet

La demande d’accès à l’Intranet du Ministère par Internet, sans avoir à se déplacer au local au Ministère avait été faite lors de la rencontre du 25 février. La réponse du Ministère est négative.

4.      Soutien financier du Ministère

Lors de la rencontre du 25 février, l’association avait examiné avec le Ministère la possibilité de soutiens financiers divers de la part du Ministère.

  • Dans le contexte budgétaire actuel du gouvernement, le Ministère ne peut pas assurer l’association d’une subvention.
  • Le MELS n’a pas d’assurance-responsabilité civile qui pourrait couvrir les activités de l’association.
  • Un financement direct par le MELS pour aider les futur(e)s retraité(e)s à participer à des activités de l’APRMEQ n’est pas possible. La DRH pourrait éventuellement développer un programme de remerciements des retraités (à l’étude). Le Ministère pourrait alors accepter de parler de l’APRMEQ.
  • Le Ministère de pourra plus subventionner le party de Noël de l’association. Ce fut une exception pour le 10ième anniversaire.
  • La suggestion du Ministère de rechercher un commanditaire est encore à l’étude. Nous avons informé le Ministère que le CA avait décidé de consulter les membres présents lors du déjeuner du mois de mai, avant de prendre quelque décision sur ce sujet.
  • La DRH souligne la possibilité éventuelle d’un kiosque occasionnel tenu par l’Association au « G », par l’entremise de la DRH. La possibilité de ce moyen d’action sera examinée par M. Peck.

Au total, le Ministère maintient son engagement antérieur de soutien à l’APRMEQ (accès à un bureau, téléphone et informatique et ajoute l’encart permanent DRH et les 2 ou 3 manchettes annuelles dans l’Intranet.

En conclusion, le président de l’APRMEQ note les efforts de la DRH pour supporter l’association et comprend le contexte budgétaire difficile imposé au Ministère par le gouvernement. Il remercie la DRH de son accueil, de son ouverture aux besoins de l’Association et du support apporté jusqu’à maintenant.

Michel Brunet, Secrétaire